PA293140

Malaisie

Nous sommes deux sœurs jumelles…

5 Sep , 2016  

Auteur : Laurent /

Mercredi 28 octobre

Petit déjeuner au même endroit qu’hier, et pendant que nous mangeons, nous sommes abordés par un Australien d’une cinquantaine d’années.
Paul, de Melbourne, est prof dans la vie, mais il voyage apparemment, plus qu’il ne travaille. Son salaire et son emploi du temps lui permettant. Il nous raconte quelques anecdotes de voyage et notamment qu’il a fait du couchsurfing à Paris chez une ancienne vedette française, qui lui a carrément prêté un de ses appartements et même emmener voler à bord de son avion privé. Cette personne c’est Bernard Menez ! (Bon, les jeunes, ça ne vous dira rien!)

Après une bonne demie heure de discussion nous quittons Paul pour retourner chercher nos affaires. Nous prenons un taxi direction la gare routière, et à peine arrivés, juste le temps de prendre nos billets (24 ringits) et nous sautons dans le bus de 12h30 qui part pour Kuala Lumpur, la capitale.

On arrive enfin à Kuala Lumpur à 16h00, à cause des embouteillages. Nous ne sommes que cinq dans le bus, décidément !
Nous prenons le métro, sortie Pasar Seni, pour trouver notre hébergement réservé hier. On cherche un peu, mais c’est la pagaille dans ce quartier. En fait, nous ne sommes pas très loin de la guest house, que nous finissons par trouver à seulement deux rues de là. Mais comme dit la célèbre réplique de film : « Seulement faut connaitre ! », « Bah oui c’est sûr quand on ne connait pas ! ». (J’attends celui qui me citera le titre du film !)

Une fois au Razzy’s guest house, nous prenons une chambre double, un peu genre placard, mais très propre, pour 60 ringits (10 euros).

Nous ressortons vers 18h30 faire un tour dans le quartier. Nous empruntons une rue un peu glauque, d’ailleurs tout le quartier est un peu glauque, puis nous atterrissons dans un coin en retrait dans une impasse, où se profilent deux trois resto de rue. On regarde, c’est pas cher, ça a l’air simple mais pas mal, on tente.
On commande deux bols de noodles au porc et tom yom porc noodles. Evidemment ça arrache, mais c’est du local !
Et puis pour 12 ringits. (A peine deux euros !)

PA303206

On rentre à la chambre, la connexion internet marche pas mal et on en profite pour poster deux articles sur le blog avant de se coucher.

Jeudi 29 octobre
Levé 7h00 et petit déj rapide dans la salle du hall d’entrée. Café et toast compris dans le prix de la chambre.
Nous descendons dans le métro et seulement quatre stations plus tard nous sortons à KLCC-Petronas qui arrive directement au milieu dans grand Mall, hyper luxueux en sous sol. Nous remontons un escalator qui nous mène juste en dessous des tours.

Les fameuses tours jumelles Petronas. Petronas est le nom de « La » société pétrolière malaise.
On se dépêche d’aller faire la queue pour acheter les tickets, car le guichet ouvre à 8h30 et les entrées sont limitées en nombre et avec quelques créneaux horaires. Nous sommes dans les premiers. L’entrée est de 84 ringits, environ 17 euros et nous choisissons la visite de 9h00, la première.

PA293125

PA293127

L’ascenseur nous emmène en quelques secondes au 11ème étage, à 170 mètres de haut, histoire de marcher sur le Skybridge, la passerelle qui relie les deux tours. On reste quelques minutes, et on reprend l’ascenseur cette fois pour le 83ème étage, puis l’on prend un dernier ascenseur jusqu’au 86ème car la tour se réduit en son sommet.

PA293128

PA293134

PA293136

PA293139
Nous sommes maintenant arrivé au sommet, « visitable » à 375 mètres, mais les tours elles font en réalité 452 mètres en haut des antennes.

Il est 9h45 et le gardien de sécurité nous annonce 20 minutes de visite libre, et c’est parti pour la superbe vue de Kuala Lumpur sous tous les angles, et toutes les faces de la tour. On se colle le nez aux vitres. Majestueuses tours de verre et d’acier qui dominent la ville. Malheureusement, à peine 15 minutes plus tard, la sécurité nous somme de nous diriger vers les ascenseurs.
Ah bah bravo ! On a peine eu de temps de faire le tour et faire quelques photos. Mais c’est comme ça, on n’a pas le choix.
Évidemment, la sortie se fait par une énorme boutique dédiée aux tours. Ce sera sans nous !

PA293141

PA293156

PA293159

Nous redescendons aussi vite que nous sommes montés en un peu plus d’une minute, un peu frustrés…mais bon.
On en profite maintenant de l’extérieur et on prend bien notre temps, pour faire des images. De face, puis de l’arrière, en se dirigeant vers le parc où se trouve aussi la sortie du centre commercial.

PA293168

PA293170

PA293173

PA293177

PA293179

On en profite pour acheter des viennoiseries avant de repartir pour la guest house vers 11h30, pour les déguster avec un café.

Ensuite on bosse sur les photos, les vidéos, on réserve notre vol Kuala-Lumpur/Medan pour le 1er novembre, en espérant que les feux de forêts seront finis. On transfert les vidéos, et on envoie des demandes de couchsurfing sur Sydney.
15h30 on sort manger. On retourne dans notre rue glauque où se trouvent les resto locaux. Et cette fois on mangera Thaï.

On passe acheter des bricoles pour l’apéro, Chang beer, cacahuètes et chips, évidemment tout est à l’huile de palme…sauf la bière !
On bosse un peu sur le blog, puis on regarde un reportage,  suivi de « Point break », et…on éteint tout.

Demain nous serons en cage…


3 Responses

  1. Mamounette dit :

    Ça doit être impressionnant ces tours !

  2. nanouche dit :

    salut les birds !
    Trop impressionnant ces tours ! Evidemment le vertige, c’est un des trucs que vous bravez encore une fois !
    Bravo, les photos sont super chouettes et ce reportage aussi.

    • FreeAs2Birds dit :

      Salut Nad !
      Oui elles ont vraiment belles et impressionnantes, même si c’est l’industrie du pétrole qui a payé !
      Ça vaut le coup, et dans le prochaine article, il y aura un joli timelapse de ces tours, vu de l’extérieur.
      Merci pour les compliments. gros bisous des oiseaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *