OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Nouvelle-Zélande

Bienvenue chez les Hobbits ! (épisode 1)

6 Mar , 2018  

Auteur : Laurent /

 

Jeudi 10 décembre 2015

Levé 4h00. Nous attendons assis sur le trottoir devant la GH, la navette qui doit nous emmener à l’aéroport (33 $).

Nous voyons le jour se lever au-dessus de la ville. Une jolie lumière enveloppe les habitations et les oiseaux commencent à chanter. Tout est encore calme. La navette arrive enfin à 4h55. On arrive à l’aéroport de Brisbane et on se prend un petit déj frugal, histoire d’utiliser nos derniers dollars australiens.vlcsnap-2017-12-04-16h19m39s350

 

Notre avion de la Quantas décolle à 8h05, direction Christchurch. A nous la Nouvelle-Zélande ! Ce pays du bout du monde, aux antipodes de la France. Nous arrivons à 11h30, dans nos têtes, mais il est 14h30 heure locale.
Et la température a baissée. Seulement 26 degrés. Mais il fait beau. Le temps de tirer un peu de sous et nous trouvons une navette qui dépose les gens directement là où ils veulent. Un taxi en quelque sorte, mais collectif, c’est cool !

Nous avons réservé une guest house, la « Chester street backpacker ». Et ça tombe bien car elle est dans Chester street !
Nous avons réservé dans cette auberge car elle a l’avantage de proposer à la vente, des véhicules équipés en camper van. (camping car).
Et c’est ici, en Nouvelle-Zélande, le moyen le plus développé, le plus économique et le plus cool pour visiter le pays.

Le temps de nous installer et nous rencontrons Antony Dun, qui est chargé de la vente des voitures. La tête encore dans le…gaz, nous voyons deux trois voitures, trois monospaces. Pas des nouveautés. La bonne vingtaine d’années, plus de 200.000 kms au compteur. On regarde, on renifle, et bim !
C’est bon, on le prend ! A peine deux heures après notre arrivée sur le sol des Kiwis, nous voilà propriétaires d’un beau Toyota estima de 1990, pour la modique somme de 3500 dollars NZ, soit 2100 euros.

La responsable de la guest house nous propose de nous loger dans une maison juste à côté, qui nous permettra de « préparer » notre voiture avant de partir à l’aventure. On dispose comme ça d’une maison presque pour nous tout seuls, à part une colocataire fantôme et la responsable elle-même.
Bref, on part dans l’après-midi se restaurer dans une station-service… toute proche, et faire quelques courses dans un magasin « organic », un magasin bio en fait. Diner yogourt muesli devant la télé. Ce soir, première nuit en Nouvelle-Zélande…

Vendredi 11 décembre 2015

Réveil à 9h00. Breakfast muesli et on passe un peu de temps sur internet à préparer notre périple. En début d’après-midi, Antony nous apporte notre camper van dans le jardin, derrière la maison. On s’occupe à le vider, passer l’aspirateur, faire un peu de nettoyage et surtout trier tout le matériel de camping qui était dedans, histoire de garder seulement ce qui nous est utile sans trop nous charger. On va passer plusieurs semaines dedans, il s’agit de bien s’organiser.

Notre maison mobile !


Samedi, en fin de matinée, nous partons faire un tour en ville. La ville de Christchurch ayant subi un gros tremblement de terre en décembre 2011, nous constatons les dégâts. Beaucoup de rues gardent les stigmates de cet épisode. Des ruines, des bâtiments fissurés, des quartiers entiers rasés. Nous arrivons au centre-ville et nous découvrons le « container mall » appelé « re-start ». (nouveau départ). Un genre de centre commercial où tous les commerces sont faits dans des containers maritimes.

Nous profitons du soleil pour manger dehors, un Tom Yam thaïlandais dans un food court au centre de ces containers, puis nous allons faire notre « carte grise » de voiture à la poste. 10 dollars, une adresse et c’est fini ! Une visite de musée, une balade dans un jardin botanique de roses et retour à notre Guest house.

Rencontre avec un vrai Druide !

 

Un décor de cinéma ? Non, une ville ravagée par les séismes…

Une église sur le point d s’éffondrer

Encore un bâtiment fissuré sur le point d’être démoli.

Cette Joconde me fait penser à quelqu’un…


Dimanche 13 décembre

Ce matin la température est tombée rapidement quand soudain une énorme grêle se met à tomber. Une bonne couche recouvre la rue.
Nous partons au centre commercial faire quelques courses et ravitaillement en nourriture. Une carte Sim pour appeler mon père pour son anniversaire et un tour chez Repco, un accessoiriste auto pour acheter du film solaire noir à poser sur les vitres de notre voiture. Histoire d’être discret. Vu que nous allons dormir dans la voiture et hors des campings…
Nous rentrons sous la pluie qui s’est remise à tomber. En plus, ça caille. On enfile pantalon, polaire, et K-way. Ça change des 35 degrés en Australie !

Lundi 9h00, petit déj, aspirateur dans la maison et pose du film solaire sur la Toyota Estima. La température est remontée et il ne pleut plus.
Cet après-midi, Antony est venu recharger la batterie de la voiture et nous a ramené aussi un réchaud et un convertisseur de tension pour recharger nos appareils. On lui paye le reste de la voiture, soit au total avec une assurance pour 3 mois : 3693 dollars soit environ 2150 euros

C’est le moment de charger nos affaires. L’excitation monte. On a hâte de partir à l’aventure ! Vivement demain…

La Nouvelle-Zélande ! C’est dingue ! Ce pays au bout du monde pour nous. Si peu connu. Si peu peuplé. Moins de cinq millions d’habitants.
Mais de si grands espaces vierges et protégés. C’est quand même là que le seigneur des anneaux a été tourné !
je crois que l’on va en prendre plein les yeux…


2 Responses

  1. Jo dit :

    2015 déjà ! Comment c’est passé vite !
    J’ai hâte de lire la suite et savoir quand vous avez rencontré des kiwis 🙂

    • FreeAs2Birds dit :

      Salut JO, lol, je te réponds enfin ! Quatre mois c’est pas mal ! En fait, la messagerie ne fonctionne pas et nous ne sommes pas informés quand on reçoit des messages.
      La suite arrive bientôt… Biz

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *