P5230408

Russie

L’aventure du Transsibérien

28 Mai , 2015  

Auteur : Laurent /

Nous sommes le 21 mai, il est 22H15, notre train est annoncé voie 1, départ 23h45.

Départ de la gare Yaroslavsky à Moscou

Départ de la gare Yaroslavsky à Moscou

Nous nous dirigeons vers notre compartiment, et la responsable du wagon, nous contrôle billets et visas à la lumière de sa torche.

Nous montons dans le train, assez ancien mais propre, et nous rejoignons notre compartiment, que nous partagerons avec une mamie, qui retourne en Mongolie, à Oulan-bator. Nous nous arrêterons un peu avant, dans la ville d’Irkoutsk en Sibérie.

DSC_4682

Après avoir fait nos lits, et s’être installés, nous sortons dans le couloir, où nous rencontrons deux voyageurs, un belge et un allemand, avec qui nous faisons immédiatement connaissance. C’est ça les tourdumondistes !


P5230427

Le train démarre, c’est parti pour un long périple, qui traversera la Russie d’Ouest en Est, durant lequel ce train sera notre maison.

Il y a deux toilettes aux extrémités du wagon, assez grandes, avec un petit lavabo, de quoi nous permettre de faire une toilette de base… 🙂

Un samovar, dans le couloir nous donnera de l’eau chaude potable, pour le thé, café, porridge, nouilles chinoises, soupes, enfin, notre menu des prochains jours. Plus de wifi, pas de téléphone, juste une prise de courant, ici et là dans le couloir pour recharger nos appareils.

 

P5230413

Le Samovar, distributeur d’eau chaude potable

 

P5240490

Les fameuses « Noodles » !

 

P5240491

La cabine est assez confortable, même si elle n’est pas très grande, quatre lits, seulement trois d’occupés, nous deux et « mamie ».

"Mamie" Oyun

« Mamie » Oyun

Mamie nous fait la gentillesse juste après le départ du train, de nous offrir un thé et un twix, pour un premier moment de convivialité. Elle ne parle pas un mot d’anglais, mais on se comprends tout de même, par des sourires et quelques gestes.

Une heure du matin, nous nous couchons enfin, boules quiès dans les oreilles, le train nous bercera.

P5220381

Quatre heures du matin je suis réveillé par la lumière du jour ! Et oui dans ce train, l’heure est la même du début à la fin, celle de Moscou. Ils ne tiennent pas compte des fuseaux horaires ! Je mets mon masque de nuit sur les yeux et hop je me rendors.

Je me réveille vers 7 heures, mamie prend son petit déjeuner. Oeufs durs, galette de pain, fromage frais, thé, etc.

P5240476


Elle me propose gracieusement de partager son repas, mais je refuse gentiment, car elle a quatre jours de train, et je ne voudrais pas qu’elle manque de provisions.

Alex se réveille vers 9 heures, et je vais chercher de l’eau chaude pour nos cafés. Un petit cookie avec ça, un porridge en sachet à l’aspect étrange, et nous nous installons sur notre banquette en admirant le paysage qui défile devant nous.

 

P5230400

 

Et là je me sens un peu comme dans l’orient express. Notre train au long court, qui roule à 80 kms heure, nous mène à travers toute la Russie.

P5220321


P5220323

Je pense soudain à une chose. Nous ne sommes partis que depuis dix jours et j’ai déjà oublié la télévision.

Le seul écran devant moi est le paysage à travers la vitre. Des forêts, des rivières, de petites villes et villages, et des gares passent devant mes yeux. Il fait soleil et je me sens libre…

P5240495

Une petite routine s’est installée depuis trois jours que nous roulons. Petit déjeuner, toilette, quand il reste de l’eau, puis thé, puis discussions avec nos amis Volker l’Allemand, et Yannick le Belge, dans le couloir. Nous restons là, devant la fenêtre qui nous sert de télé, (discovery channel) ou le paysage reste définitivement le même kilomètre après kilomètre : forêts de boulots à perte de vue et quelques sapins et de très rares oiseaux.

Nous croisons quelques villages isolés de temps en temps, avec des Isbas, maisons typique en bois, avec des petits jardins potagers. Mais aussi la fameuse et historique voiture LADA , encore présente partout dans ces coins reculés !

La journée se poursuit de la même façon, pause déjeuner avec les fameuses « noodles » bien connues dans les compartiments, que tout le monde se prépare avec l’eau chaude du samovar, et la chasse aux prises de courant.

Les arrêts ponctuent les journées et les nuits. Nous en profitons tous pour sortir un peu marcher et voir les gares, et les petits magasins, et nous cherchons désespérément un signal wi-fi gratuit.

P5220355

P5220357

 

Nos deux « Provodnitsa », hôtesses du wagon, surement anciennes gardiennes de Goulag, descendent à chaque arrêt en uniforme, et veillent à ce que tout le monde remonte avant le départ. L’une d’entre elle, pendant son temps libre, reste rivée devant son pc à regarder des films de guerre, que l’on entend dans tout le couloir.

P5250496

« Provodnitsa », hôtesse de wagon

 

Nous partageons des moments rigolos avec mamie Oyun (Oyuntsetseg) avec qui nous parlons par gestes et onomatopées, et de bonnes « barres » de rires avec Volker et Yannick, sur leurs voisins de compartiment ou sur le simple mot « crapouille » prononcé lors des annonces en gare, dont nous n’arrivons pas à avoir la traduction, ou bien sur l’épisode des toilettes, dont je vous passe les détails !

Alex est toujours à l’heure de Moscou, et moi déjà à celle d’Irkoustk, soit cinq heures de décalage. Elle a prit son petit déj, et je vais manger mes noodles lyophilisées, pour mon déjeuner. Voilà notre quotidien.

Sur notre trajet, des villes comme Iekateringburg, Perm, Omsk, Novossibirsk, Krasnoïarsk, et enfin Irkoustk, en Sibérie.

Nous arrivons au terme de ce périple après 80 heures de trains, 4 nuits, 3 jours, et 5153 kms…

 

Auteur : Alex /

Nous voilà presque à la fin de ce périple de plus de 5000 kms, et le temps est passé vite, je ne me suis pas ennuyée une seule fois. Je lis Sylvain Tesson, « Dans les forets de Sibérie », qui a passé 6 mois au bord du lac Baikal, ça met dans l’ambiance. J’adore le principe du train couchette, tout le monde reste en pantoufle toute la journée, chacun son rythme… heure de Moscou ou heure locale, tout le monde se croise dans les couloirs pour des buts différents : le petit déj, le repas du midi, la toilette, l’heure du thé, l’achat de victuailles auprès de l’hôtesse…

Je peux rester des heures allongée à regarder le paysage relativement monotone, mais ça me plait… la contemplation du paysage est un de mes passe-temps préféré je crois !

 

P5240452

P5240478

Les échanges avec les autres voyageurs sont divertissants, certains se présentent et disent où ils descendent. Chacun offre un petit quelquechose à manger, deux bananes pour le russe venu rendre visite à son fils étudiant à Novossibirsk ; cette dame restée une nuit qui laisse des friandises à partager ; notre Mamie d’Oulan-bator qui nous offre un thé et des twix de bienvenue…

Le rythme est lent et ça me plait, le temps n’a pas d’importance et n’est ponctué que par les arrêts aux différentes gares : combien de temps le prochain stop ? 22 min, 2 min, 16 min…. nous sortons et humons l’air tiède ou froid des différents lieux à différentes heures. La prodvanista nous guète et nous revenons dans le train à temps avec des fois une bière, des fois des oeufs durs et autres beignets… nous prenons des photos de la gare et nous sautons vite dans le train.

P5230432

Pour la toilette quotidienne, puisque chacun a son rythme, il n’y a pas bousculade, pas d’eau chaude non plus, mais l’essentiel est de se débarbouiller et de faire sa toilette de chat. Il ne fait pas froid dans le train, en moyenne 22 degrés. Entre clim après  Moscou et chauffage depuis la Sibérie, la chaleur se maintient. J’ai pu m’acheter un shampoing sec à Moscou avant de partir, donc tout va bien !

Mais l’aventure du transsibérien n’est pas tout à fait finie…


22 Responses

  1. Le beauf ! dit :

    Je ne dirai qu’un mot TchouTchoustique (référence à Chuggington) !

  2. Béné dit :

    Hello,
    Je suis votre périple grâce à une amie commune: Mathilde. Et quel dommage, nous nous sommes croisés dans les trains! Nous sommes sur le retour de notre voyage de 11 mois et sommes partis le 25 d’Irkoutsk! Dans l’autre sens…
    Profitez de ces belles aventures!

    Béné

    • FreeAs2Birds dit :

      Coucou, quel dommage, ça aurait pu être marrant de se croiser ! On va essayer de profiter à fond de ces mois. Bon courage pour le retour !
      Bises. Lolo & Alexandra

  3. Warmé Vanessa dit :

    Je voyage avec vous rien qu’en vous lisant… c’est très agréable. J’attend la suite avec impatience…

  4. HERBILLE dit :

    le steak frites ne vous manquent pas trop
    bonne continuation gros bisous

    • FreeAs2Birds dit :

      Non, ça va, la nourriture est diversifiée et c’est intéressant pour l’instant de tester tout ces goûts différents. Gros bisous

  5. Hélène dit :

    80 heures de trains, 4 nuits, 3 jours, et 5153 kms…faudrait peut être penser à faire une pause à votre arrivée pour ne pas accumuler trop de fatigue ! super tous ces détails, voilà un vrai journal de bord ! à bientôt
    Hélène

    • FreeAs2Birds dit :

      Non ça a été cool, car dans le train on a fait ce qu’on voulait. On pouvait de balader, dormir comme on voulait, etc.
      C’est juste que c’était un peu long, mais comme nous avons fait pas mal de rencontres dans le train, nous avions de quoi discuter.
      La suite arrive bientôt.. A bientôt. Laurent et Alexandra

  6. Christine Lefaucheur dit :

    Mais quel bonheur de vous lire ! Vous maniez si bien les mots que l’on a l’impression d’être avec vous dans le wagon et de boire le thé avec mamie d’oulan Bator …continuez a nous faire rever … Moi j’ai vraiment envie de vous rejoindre quelque part ….au bout du bonheur ! Gros bisous …

    • FreeAs2Birds dit :

      Merci beaucoup, ça fait plaisir d’avoir des lecteurs assidus. Gros bisous et à bientôt quelque part dans le monde…

  7. Julien laurent dit :

    Une fois de plus je parcours avec plaisir vos images vos commentaires et vos descriptions de tous ces lieux
    J’ai presque l’impression d’y etre c’est formidable ….continuez
    Lolo

    • Nono dit :

      hello les zamis…je vois que vous êtes déjà loin de notre monde de fou…c’est bien vous qui avez raison…regardez loin, regardez le monde, pendant que nous on reste figés dans nos petits tracas quotidiens…tout le monde devrait s’offrir cette liberté…soyez heureux…je vous embrasse

    • FreeAs2Birds dit :

      Thank you lolo, l’aventure continue, bientôt le prochain article… 😉

  8. LE ROY FREDE dit :

    c’est formidable et très agréable de vous lire, on voyage avec vous, continuez comme ça les jeunes. JVM

  9. SylGer dit :

    Bonjour,
    récit très intéressant, merci, vivement le prochain épisode …

    Biz

  10. Bodergat-Rozand dit :

    Bonjour les tourtereaux ! nous sommes tous réunis pour la fête des mères chez Flo et pascal avec Marco Céline et Yannick et les enfants . Nous venons de lire avec plaisir toute votre aventure ce qui nous a permis de vivre avec vous ce beau voyage qui nous fait rêver !!! Marco est ravi de voir les photos et nous aussi. Continuez à écrire votre journal. Nous attendons la suite avec impatience ! GROS BISOUS DE NOUS 8 !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *