PA192752

Indonésie

Oh la belle vie… aux Gili ! (épisode 2)

18 Juil , 2016  

Auteur : Laurent /

samedi 17 octobre

Levé 7h30. Nous prenons quand même le temps de prendre le petit déj, tous ensemble sur notre terrasse. Minou comme tous les matins, épluche ses mangues, achetées au shop du coin, avec patience et habilité. C’est de là que vient son surnom, connu dans tout l’océan indien : « Bintang-mangue ». Jamais un jour sans Bintang, jamais un jour sans mangue !

Rendez- vous à 9h30 près de la plage pour l’excursion. Nous rejoignons avec tout un groupe le Glass-bottom boat (bateau à fond de verre) sur la plage pour embarquer. 10h00 c’est parti pour les côtes de Gili Meno, autre île à quelques encablures de là.
Une fois arrivés sur le site et équipés de masques et tuba, Alex, Claire et moi sautons dans l’eau. Minou reste à bord pour garder le bateau. Nous n’avons qu’à mettre la tête dans l’eau pour contempler une énorme épave de bateau qui git à une dizaine de mètres de profondeur, un bateau à fond plat de type barge. Et un peu partout autour, on peut voir une multitude de poissons multicolores.

PA172682

PA172679

PA172690

PA172689

PA172685

Nous repartons direction Gili Trawangan, non loin de la plage, cette fois pour y voir des tortues de mer, rares et fragiles, à quelques mètres de profondeur, qui nagent avec grâce et légèreté dans une eau limpide.

Troisième étape, nous retournons sur Gili Meno y voir aussi des tortues puis faire une pause déjeuner au bord de l’eau.
Comme cet arrêt est le même dans toutes les excursions, les seuls endroits où manger sur cette toute petite île, sont des resto touristiques. Nous commandons donc tous un Nasi Goreng, et prenons place dans la petite hutte sur pilotis. La vue est une fois de plus à couper le souffle. La plage en revanche, est dévorée par l’érosion et tout un tas de grillages et de rochers sont disposés au bord de l’eau pour tenter de ralentir le phénomène, en vain…

PA172692

PA172694

PA172696

PA172699

PA172700

PA172701

Au moment d’être servi, nous constatons la portion ridicule qui est dans les assiettes et sans vouloir jouer les Casse-….., je réclame gentiment à la serveuse :
« Deux fois plus cher qu’ailleurs et deux fois moins à manger ?! ». Elle revient deux minutes plus tard avec des portions plus généreuses et les excuses du cuisinier. Merci !

Après nous être repus et avoir profité du paysage sous un beau soleil, nous reprenons le bateau pour une dernière plongée sur les coraux près du rivage de Gili Air.

Retour de l’excursion vers 14h30 avec la joie d’avoir vu de si beaux endroits et d’avoir approché quelques unes de ces si rares tortues de mer.
Tout le monde est content, même Minou qui a profité d’une belle balade en mer.


Une fois de retour à nos bungalow, nous nous accordons un petit goûter sur notre terrasse. Puis, une petite douche et nous voilà déjà repartis pour un petit bar de plage de l’autre côté du port.
Tous les quatre, affalés dans des poufs, pour contempler le coucher se soleil, de ce côté de l’île, en sirotant, je vous le donne en mille…une Bintang !

Magnifique spectacle, évidemment, et surtout, surprise de voir aussi le croissant de lune, qui ici, est penché à l’horizontale !

PA172712

Claire, tête d’instit ou pas ? 😉

PA172713

PA172717

PA172725

PA172727

 

PA172730

Magnifique vue sur l’ile de Gili Trawangan, et au loin, le Volcan Agun sur l’ile de Bali

Il est 17h30 quand la nuit tombe et sur le chemin du retour nous nous arrêtons pour réserver, non loin de là, un massage pour demain.
Diner ce soir dans le warung local, « Parida » au centre du village, et retour aux bungalows vers 21h30, équipés de nos lampes frontales…

PA172733

Dimanche 18 octobre
Levé comme d’hab vers 8h00. Petit déj comme d’hab aussi, sur notre terrasse. Nous prenons tout notre temps et discutons toute la matinée. Claire nous explique, qu’elle trouve des petites crottes tous les matins au milieu de sa chambre et Minou quand à elle, obsédée par la propreté de ses pieds, se les lave cinq fois par jour ! Faut dire qu’il y a pas mal de poussière.

– Pour ce qui est de Claire, nous entendons tous les soirs, de notre chambre, les cris de Geckos venant de sa chambre.
Après quelques investigations, c’est bien une famille de trois gros Geckos qui vit dans le plafond de son bungalow,
et qui par la même, défèquent sur son carrelage tous les matins…-

Nous profitons ainsi de notre terrasse jusqu’à 11h00 du matin avant de se décider à bouger.

PA192749

PA192751

Une petite bière en apéro à notre Q.G., le ZIP café, un Nasi Campur au Warung Muslim, et enfin un café, de nouveau sur notre terrasse. Une petite routine s’installe dans cette agréable île-village. En plus nous avons loué les trois seuls bungalows de la Guest house, donc on se sent un peu « chez nous ».

14h30 nous partons avec Alex pour notre séance massage, et cette fois pour une heure et demie. Que du bonheur.
Comme il n’y a que deux masseuses, Minou et Claire prennent notre place à 16h30. On se croise à la sortie, et nous rentrons au village, ramollis par cette pause bien-être…

En attendant leurs retours nous restons au zip café, et j’en profite pour blogger un peu.
Au retour des filles, elles aussi enchantées par le massage, nous décidons de boire un coup, puis deux ; puis Minou nous offre l’apéro : instant cocktails, Caïpirinha et beach passion. Diner au warung Parida, bord de mer, nouilles au gingembre et citronnelle, bouillon et légumes…
Retour dans nos bungalows vers 21h30 et au lit, comme des poules à 22h00. Réveil à 1h00 du mat par une fête techno pas loin…

Lundi 19 octobre
Matinée habituelle à notre Zip bar, petite baignade juste devant, mais ça pu le plastique cramée. Le resto à côté brûle ses plastiques dans le four à pizza !!! Génial…

Pause quatre heure, banane flambée et iced coffee au Chill out café.

Bref, on finira cette journée pénible en se faisant un apéro sur notre terrasse, bières Bintang évidemment, cacahuètes. Suivi d’un autre apéro au Zip café, avant de retourner au Chill out café qui fait restaurant, pour se faire un dernier délicieux repas. Installés sur la plage, les pieds dans le sable, repas accompagné d’une bonne bouteille de vin rouge « Plaga ». Une addition pour Alex et moi à 190.000 roupies soit : 12,50 euros.
On a pété le budget ! Mais le pire, c’est que c’est vrai, pour ce prix là d’habitude on a douze repas !

PA192759

PA192760

PA192765

PA192770

PA192771

PA192780

PA192782

Mais pour la dernière soirée sur l’île, on voulait se faire plaisir en la partageant tous les quatre.
Très bonne journée, faite de glande au soleil, baignade, massages, d’entrechoquements de verres, de bonne pitance et de franches rigolades…

Mardi 20 octobre
Ce matin, levés de bonne heure, nous prenons quand même le temps de nous prendre un petit déj sur notre fameuse terrasse qui nous manque déjà. Nous abandonnons au prochain locataire notre petite bouilloire à six euros, qui nous a permis de préparer notre café et thé matinal. Une larme et on ferme la boutique. Nous avons réglé notre dû hier au proprio.

Départ du Nina’s cottage à 7h00, car le local boat quitte l’île à 7h30.
Sac à dos en place pour Claire, Alex et moi. Minou traine sa valise à roulette dans la poussière et le sable, comme si de rien n’était, fière « comme un bar tabac »! Mais elle devra se re-laver les pieds…
Nous marchons tout les quatre sur le chemin qui longe la mer et nous mène au petit port.

Tous en place sur le petit bateau navette, avec les locaux qui partent au travail, il nous faudra qu’une demie heure pour arriver à Bengsal, sur l’île de Lombok. PA202784

PA202785

PA202786

PA202789

De là on commence à négocier avec les taxis pour Lembar. Un peu tendu. Un des chauffeurs est très excité et un peu agressif et je le calme en blaguant. Finalement on arrive à un prix à peu près raisonnable et on démarre pour aller jusqu’au ferry. Pour le retour nous avons décidé de revenir en Ferry, plutôt qu’en speed boat à touristes. Le ferry met trois fois plus de temps, cinq heures, c’est du local, il est bien pourri, il navigue lentement et malgré tout c’est aussi une expérience que nous voulions faire vivre à Claire et Minou… Et ça, pour 44.000 roupies, soit 2,80 euros !

Ce soir, nous dormirons à Kuta Bali…


2 Responses

  1. Philippe dit :

    Encore un reportage magnifique, et des photos à couper le souffle…
    Cette vidéo nous donne envie aussi de nager avec les tortues…
    Continuer sur votre lancé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *