PA112358-

Indonésie

Elles sont pas belles mes boulettes ?

11 Juil , 2016  

Auteur : Laurent /


 

Lundi 12 octobre
Aujourd’hui, journée chargée. Ce matin départ d’Ubud en scooter pour vingt minutes de trajet, direction les fameuses rizières en escalier de Tegalalang.
Nous arrivons sur la route qui longe ce panorama magnifique en contrebas. Nous garons le scooter dans un « parking » prévu à cet effet le long de la rue, et commençons la descente de l’escalier qui mène aux rizières. Il fait très chaud et nous remontons doucement les petits chemins de terre qui serpentent tout autour. Nous faisons une donation au passage d’une guérite, ou un panneau y invite.
C’est avec un soleil ardent que nous découvrons ce beau travail, presque une oeuvre d’art entre village et jungle luxuriante.
L’entretien est parfait et nous restons une bonne heure à prendre des photos sous tous les angles.

PA112359-

PA112361-

PA112366-

PA112367-

PA112370-

PA112372-

PA112373-

PA112376-

PA112378-

La chaleur écrasante aidant, nous repartons prendre les scooters à la recherche d’une fabrique de Batik que l’on avait trouvé avec Alex à notre première venue à Ubud. Nous roulons à travers toutes les routes en vain. Mais comme la faim se fait sentir nous décidons de nous arrêter au premier village. Un peu crasseux, les trottoirs pleins de détritus, bien loin d’Ubud, ville propre pour touristes. Comme il n’y a pas grand chose pour manger nous rentrons dans la première cantine que l’on trouve.
Au menu, nous proposons à Minou et Claire de « déguster » le fameux Bakso. Pour rappel, c’est une soupe de cheveux d’anges, boulettes de… on ne sait pas trop, mais au goût poulet (il parait) assaisonnée de quelques épices, et petites feuilles de légumes, pour nous inconnues. Bref, que du bonheur, pour la modique somme de 7000 roupies, soit 40 centimes. Et cette fois comble du luxe, les boulettes sont enrobées d’une sorte de croûte panée ! Alex et moi, avons l’habitude des mets bizarres et mangeons ce déjeuner avec plaisir.

En revanche, là où ça ce complique, c’est pour Claire et Minou, qui regardent les fameuses boulettes avec suspicion.
Elles goûtent chacune leur tour, et malgré leurs efforts pour nous faire plaisir, la boulette ne passera pas… et elles s’en souviendront longtemps.

SDC13143

SDC13144

SDC13145

Mais qu’est-ce que c’est que cette matière ?

SDC13147

 

Nous reprenons les scooters direction Ubud, et là comme par enchantement mais aussi grâce au sens de l’orientation d’Alex, nous tombons sur la fabrique de Batik, où Claire et Minou peuvent donc voir en direct la fabrication artisanale des sarongs.
Minou sous le charme fait déballer tous les modèles à la vendeuse, pour finalement acheter deux toutes petites nappes.

SDC13148

SDC13149

 

De retour à notre guest house, le temps d’un bain dans notre piscine, histoire de nous rafraichir et nous ressortons faire un peu de shopping au marché de la ville, pour faire des cadeaux. Bon, malheureusement, pas mal de « chinoiseries », même quelques contrefaçons, mais on arrive quand même à trouver des trucs sympas. Non Minou, pas les sculptures de verges en bois décapsuleur, ça fait mauvais genre !
Les filles en profitent pour s’acheter quelques fringues à trois euros en vue de notre prochain périple.

Un déjeuner dans un resto local, et nous retournons faire une petite sieste. Le mont Batur nous a laissé quelques séquelles.
Nous ressortons dans l’après-midi explorer la « Monkey Forest » en compagnie de Claire. Minou préfère rester en ville faire du shopping, n’aimant pas trop la compagnie des macaques. Nous garons nos scooters à l’entrée en prenant soin de mettre de grosses pierres sur la selle, car les singes aiment bien faire leurs dents dessus. Nous restons une bonne heure à faire le tour de la forêt où environs six cents singes évoluent en toute liberté dans ce sanctuaire.

SDC13156

SDC13171

SDC13175

SDC13177

SDC13182

Le vrai, du faux ?!

 

Nous rentrons en fin de journée retrouver Minou et terminer la soirée autour d’un diner Bintang…

Et puis demain, nous changeons de décor, direction les îles…

 

(Crédit photos : Monkey forest, Bakso, Batiks – Claire S.)


2 Responses

  1. Jo dit :

    En general, toutes les betes chelou ont gout de poulet (croco, tortue, lezard,…) méfiance !
    J’espere que t’as pris la verge en bois en photo ?!

    • FreeAs2Birds dit :

      Oui tu as raison, et des fois il vaut mieux ne pas trop savoir ce que l’on mange, surtout dans ses pays là !
      On a récemment mangé du dauphin (pris par accident dans un filet) et des couilles d’espadon ! lol
      Pour la verge en bois décapsuleur, par respect pour les lecteurs (surtout le enfants) nous avons préféré ne pas montrer de photo.
      En plus c’était parfois tellement énorme !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *