P7310289

Japon

Gaijin dans la brume ! (épisode 2)

28 Oct , 2015  

Auteur : Laurent /

 

En ce vendredi 31 Juillet au matin, nous prenons un bus pour le Lac Tanuki, lac très connu pour sa vue sur le mont Fuji, appelée « le diamant ».  C’est lorsque le soleil se lève juste sur le sommet du mont Fuji et brille comme un diamant. Mais cela n’arrive que très rarement.
Nous y arrivons vers 10h dans un bus vide rien que pour nous. Nous prenons le temps de faire une bonne partie du tour du lac à pied à l’ombre d’une petite forêt alternant arbres et bambous, puis nous rejoignons le côté camping de l’autre côté du lac, avec beaucoup d’emplacements, de belles pelouses, des infrastructures impeccables, mais étrangement vide lui aussi en cette pleine période de vacances d’été…mis à part trois ou quatre tentes au bord du lac.

P7310322

P7310263
P7310270

Nous trouvons un petit ponton en bois au bord de l’eau, où nous nous installons pour déjeuner avec nos restes de beignets de poulets de la veille et une salade de pâtes. Nous sommes face à de petites montagnes verdoyantes et en pleine nature, une petite île devant nous, et malheureusement la vue face au mont Fuji elle, restera définitivement blanche, ce que nous appelons « cuisson vapeur ». Avec une telle chaleur en été au Japon l’humidité remonte du sol et laisse paraître un voile blanc sur le mont. Nous apprenons d’ailleurs que la meilleur période pour apprécier ce volcan est au printemps avec tous les cerisiers en fleurs où en hiver avec son sommet enneigé. Bref, pour nous c’est raté, on ne le verra jamais ! Nous profitons tout de même de ce lieu paisible, assis non loin d’un pêcheur à la ligne.

P7310268
P7310277

Il aurait dû être là !!!

Il aurait dû être là !!!

Après cette pause nature nous reprenons le bus vers midi, pour un trajet d’une demi heure, qui nous dépose cette fois aux chutes Shiraïto. Cachées à une centaine de mètres de la route, nous descendons des escaliers, et là nous tombons sur un magnifique spectacle en voyant ces chutes d’eau qui sortent d’une forêt luxuriante. Elles ne font qu’une quarantaine de mètres mais sont très jolies et l’eau en bas y est cristalline. Nous nous faufilons entre la trentaines de gens présents sur place pour être au plus près et admirer le spectacle sans personne devant, rien que pour nos yeux. (Comme dirait James Bond !)

P7310303

P7310307

P7310313
P7310317

Nous reprenons le bus vers 13h30 pour la G.H. car nous devons retourner à Tokyo ce soir.
Le temps de prendre une douche et nous attendons une heure dans le salon en prenant un café. C’est d’ailleurs l’occasion de discuter avec une guide du mont Fuji qui travaille ici pour la saison. Elle nous félicite pour notre ascension du Mont Hoeï, qui selon elle n’est pas des plus facile vu la difficulté du terrain sableux, que l’on ne trouve pas pour grimper au sommet du Fuji. Ça fait toujours plaisir !

P7310323

Notre jolie guest house, maison traditionnelle japonaise

Baluchon sur le dos nous prenons le bus de 16h30 direction Tokyo où nous arrivons vers 19h00.
Demain nous irons à la découverte de la ville, de nouveau.

Bon allez, pour rêver un peu et ne pas vous laisser sur votre faim, voilà ce que l’on aurait pu voir !

P7310278


2 Responses

  1. Philippe dit :

    Bravo pour ce reportage qui aurait dû nous faire rêver, ç est bien de l’ avoir fait.
    Petite remarque: lorsque tu donnes un jour, ici le vendredi, indique la date avec pour se rappeller, car nous on ne sait plus !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *